Comment se préparer à un concours ?

Réservant, chaque année, un certain nombre de places au double ou au triple de candidats, les concours débouchant sur des formations professionnelles ou directement des emplois, comme les concours d’enseignement, d’entrée aux grandes écoles ou administratifs, sont réputés pour leur difficulté. Comment se préparer le mieux au possible à affronter cette grande épreuve ?

Ne pas se disperser

professeur anglais
Source : http://www.omnicours.com

Généralement, les futurs candidats ne disposent pas plus d’une année scolaire pour se préparer au concours de l’école ou de l’établissement où ils souhaitent être admis – c’est-à-dire, de septembre à juin, de neuf mois seulement pendant lesquels ils doivent souvent cumuler heures de cours (et, pour certains, de travail), examens et révisions intensives. Notre premier conseil serait donc de ne pas se disperser : il est crucial de mettre au point, dès le départ, des méthodes de travail efficaces, éventuellement avec le soutien de cours particuliers (pour plus d’infos à ce sujet, cliquez ici).

Faire les bonnes impasses

Quand on prépare un concours, au vu de l’ampleur du programme, il est courant de faire des impasses… le tout étant de ne pas se tromper ! Pour être sûr de bien sélectionner les points les plus importants de votre programme de révision, consultez les annales des dix dernières années, afin de repérer les sujets qui ont le plus de probabilités de tomber le jour J. Si vous recourez à un professeur de mathématiques particulier (à contacter sur Omnicours.com), demandez-lui son avis… il a certainement une certaine habitude des concours !